réglementations

F-Gas

Les produits Aldes évoluent pour répondre aux exigences F-Gas

 

La réglementation F-Gas

Qu'est-ce que c'est ?

Le décret n°2015-1790 du 28 décembre 2015 a mis à jour le Code de l’Environnement pour les opérations sur les équipements contenant certains fluides frigorigènes et des gaz à effet de serre fluorés (GESF). Il fait suite au règlement 517/2014 appelé « règlement F-Gas » applicable depuis le 1er janvier 2015, et définit l’utilisation et la mise sur le marché des gaz à effet de serre fluorés (GESF).

Cette réglementation s’inscrit dans un contexte global de transition énergétique et vise à diminuer l’impact carbone des fluides frigorigène.

Le pouvoir de réchauffement global (PRG) - appelé GWP pour Global Warming Power en anglais - indique le potentiel de réchauffement global d’un fluide émis dans l’atmosphère pour une durée donnée. Le fluide de référence est le CO2  dont le PRG est de 1 pour une durée de 100 ans.

Les fluides traditionnellement utilisés comme réfrigérants pour le confort thermique résidentiel sont des fluides HFC (Hydrofluorocarbures), respectivement le R410A pour les pompes à chaleur et le R134A pour les chauffe-eaux thermodynamiques. Leurs utilisations étaient jusqu’alors motivées par leurs très bonnes propriétés thermique et chimique (non inflammable). C’est le fort PRG, visé par la réglementation F-Gas, qui pose problème dans le cadre de l’utilisation de ces fluides (PRG du R134A = 1430; PRG du R410A = 2088).

Les ambitions

La réglementation F-Gas vise à réduire le PRG moyen des fluides, elle n’interdit pas l’utilisation des fluides HFC et ne fixe pas de PRG plafond. La démarche d’Aldes et des autres industriels est donc volontariste.

L’objectif 2030 est de diviser par 5, les émissions globales de gaz à effet de serre (GES) provenant des fluides frigorigènes fluorés. Pour cela, la règlementation implique une réduction du PRG moyen des fluides: le faisant passer d’environ 2 000 à 400 sur 15 ans. La réglementation sur les fluides frigorigènes définit un planning qui instaure la diminution progressive de mise sur le marché des fluides frigorigènes à fort PRG (graphe ci-après).

 

undefined

 

Pour en savoir plus : 

undefined

undefined

 

La gamme confort thermique d'Aldes évolue

Pour faire face à l’évolution de la réglementation et dans une démarche volontaire de faire diminuer l’impact carbone de ses produits, Aldes fait évoluer sa gamme en intégrant des fluides réfrigérants ayant un impact carbone plus faible et encore plus performants.

Chauffage par l'air : T.One® AIR 

undefined

Anciennement au R410A, la pompe à chaleur air/air T.One® AIR évolue et passe au R32 le 1er mars 2021.

Ce changement présente de nombreux avantages:

-Le R32 possède une meilleure capacité thermique que le R-410A:
moins de fluide utilisé pour la même efficacité.
-Le R32 est un réfrigérant à composant unique: il est facile à manipuler,
récupérer et recycler.
-Le R32 a un PRG 3 fois inférieur au R410A (PRG R410A : 2088 ;
PRG R32 = 675)​: l’impact carbone est drastiquement réduit
(voir graphe suivant)

Le fluide R32 étant un fluide de type A2L, c'est à dire légèrement inflammable,

il convient de prendre quelques précautions (voir livret Uniclima).

 

 

undefined

La bascule de T.One® AquaAIR au R32 est prévue fin 2021 

 

Chauffe-eau thermodynamique: T.Flow®

undefined

Le chauffe-eau thermodynamique T.Flow® lui aussi change de fluide et passe du R134A au fluide R513, dès septembre 2020.

En adoptant le R513A, Aldes choisit un fluide frigorigène avec un PRG de 631, soit deux fois moins carboné (-56%) que le fluide précédemment utilisé (R134a).

De plus, Aldes ne se contente pas de changer de fluide et va plus loin en diminuant la quantité de fluide chargée dans ses chauffe-eaux T.Flow® Hygro+.

Ainsi, en réduisant de presque un quart la quantité de fluide chargée dans ses modèles T.Flow® Hygro+, Aldes divise par trois leur impact carbone liée au fluide tout en confortant leur performance, la meilleure du marché (parmi les produits de sa catégorie en Mai 2020).

 

 

undefined

 

Les obligations des différents partis

undefined